DOSSIER: L’AUTONOMIE INDIGÈNE : ni séparatisme, ni réserve, une citoyenneté pleine
31/01/1997

Que fait le SIPAZ concrètement?

Il peut être difficile de comprendre comment travaille le SIPAZ concrètement. Depuis 1995, le SIPAZ a renforcé son travail pour aller au delà d’une logique de paix négative (absence de violence directe et visible) en faveur d’activités de construction d’une paix positive, ce qui implique des interventions plus globales, à long terme, touchant aux différentes dimensions des conflits, non pas seulement aux symptômes mais aussi à leurs causes profondes. Plusieurs types d’activités et axes de travail se complètent mutuellement pour couvrir de façon plus proactive les processus que le SIPAZ entend accompagner.