Processus de paix, processus de guerre

Brève histoire du conflit du Chiapas :

Le conflit actuel du Chiapas n'est pas apparu du jour au lendemain : il correspond à l'aboutissement d'un processus d'organisation ample et complexe face à une situation d'historique injustice.
En ce qui concerne les antécédents de ce conflit, on peut identifier différents facteurs:
1
Le conflit du Chiapas se fonde sur le paradoxe d'un état riche mais avec une des populations les plus pauvres de la nation. Dans un état générant 35% de l'énergie électrique du pays, 34% des maisons n'ont pas l'électricité. Dans une zone riche en pétrole, en ressources naturelles et agricoles, près de 60% de la population survit à peine avec un salaire minimum. 60% des enfants en âge scolaire ne peuvent aller à l'école et le taux d'analphabétisme atteint 30%. Seuls 57% ont accès aux canalisations d'eau potable. [Ces chiffres datent de 1994 mais des statistiques plus récentes indiqueraient les mêmes tendances]
2
Une situation de forte discrimination raciale (bien que la population indigène représente quasiment 30% de la population totale et la quasi-totalité de la population de la zone dite 'de conflit')
3
Du fait des caractéristiques du néolibéralisme et de la mondialisation qui tendent à renforcer l'exclusion, trois autres facteurs ont renforcé le taux déjà élevé de marginalisation de la population paysanne et indigène :
  • la chute des prix du café en 1989 ;
  • la réforme de l'article 27 de la Constitution en 1992 (qui, en facilitant la commercialisation des terres, a signifié un affaiblissement du système 'ejidal', structure fondamentale de l'organisation communautaire indigène);
  • la signature du Traité de Libre Commerce entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique entré en vigueur le 1er janvier 1994.
4
Le groupe qui a donné naissance à l'EZLN (Armée Zapatiste de Libération Nationale) commence son action dans la Forêt Lacandone avec un profil de guérilla traditionnelle à partir de 1983. Comme le Sous-commandant Marcos l'a expliqué dans des écrits postérieurs, le contact avec les communautés indigènes a élargi les perspectives du mouvement. Cela explique le fait que, bien que son noyau militaire soit relativement limité, sa force réside dans le vaste appui social dont il bénéficie.
10/04/2017

2016

2016 a marqué les 10 ans du début de la guerre lancée contre la délinquance par l’ancien président Felipe Calderón Hinojosa (2006-2012), le bilan étant des […]
10/04/2017

2015

Depuis son élection à la présidence de la République en 2012, Enrique Pena Nieto a cherché à changer la perception de la « Guerre contre le narco […]
04/02/2015
© SIPAZ

2014

Plusieurs séries de communiqués de l’Armée Zapatiste de Libération Nationale (EZLN) sont sorties tout au long de l’année. Certaine publications traitaient du contexte, tandis que d’autres […]
31/01/2014
Collège autonome zapatiste, pendant la Escuelita, août 2013 © SIPAZ

2013

Plusieurs séries de communiqués de l’Armée Zapatiste de Libération Nationale (EZLN) sont sorties tout au long de l’année. Certaine publications traitaient du contexte, tandis que d’autres […]
07/02/2013
© www.nortedigital.mx

2012

En plus d’un sens, 2012 a été une année de transition dans le cas du Chiapas. Pour la première fois dans cet état, les élections fédérales […]
18/01/2012
Javier Sicilia - Wikipedia

2011

La stratégie de lutte contre le narco-trafic, lancée en 2007 et qui, d’après le président Felipe Calderón, « n’est pas une guerre », présentait comme bilan, fin 2011, […]
03/01/2011
2010

2010

Bien que de plus en plus on parle d’une situation de «guerre au Mexique », tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, ce n’est plus en allusion au […]
04/01/2010
2009

2009

En 2009, quand le Mexique ne faisait pas la Une des journaux du monde entier du fait de la situation de violence liée à la délinquance […]
02/01/2009
2008

2008

A échelle nationale, 2008 fut marqué par une hausse généralisée des produits de base, de l’essence et de l’électricité. D’un autre côté, la mise en place […]
02/01/2008
2007

2007

En décembre 2007, par le biais d’un communiqué intitulé « Sentir le rouge : le calendrier et la géographie de la guerre », lesous commandant Marcosa dénoncé une […]
02/01/2007
2006

2006

Les élections présidentielles ont eu lieu au Mexique le 2 juillet. La marge de différence extrêmement limitée existant entre les deux premiers candidats n’a pas permis […]
02/01/2006
2005

2005

En janvier, dans le cadre d’une visite au Chiapas, le Président de la République Vicente Fox a affirmé que l’EZLN était un sujet qui « dans la […]
03/01/2005

2004

Dix ans après le soulèvement armé zapatiste, force est de reconnaître qu’en dehors du Chiapas, beaucoup pensent que le conflit dans cet état est soit résolu […]
02/01/2004
2003

2003

Le 1er janvier, plus de 20 mille indigènes bases de soutien zapatistes « prennent » la ville de San Cristóbal. L’EZLN rompt le silence et condamne les trois […]
02/01/2003
2002

2002

En mars, le gouvernement présente le Plan officiel pour le développement des peuples indigènes, qui laisse de côté plusieurs aspects-clés du projet de loi de la […]
02/01/2002
2001

2001

Durant les premiers mois de l’année, le gouvernement de Fox continue de répondre à certaines des conditions exigées par les zapatistes pour reprendre le dialogue : […]
02/01/2001
2000

2000

Toute analyse quant à l’an 2000 doit être réalisée dans le cadre d’un contexte électoral (tant à l’échelle fédérale que de l’état). Les espoirs de parvenir […]
03/01/2000
1994

1994

Le 1er janvier 1994, l’EZLN déclare la guerre au gouvernement fédéral et à son armée, et parvient à occuper divers chefs-lieux de l’état du Chiapas parmi […]
03/01/2000
1995

1995

En janvier, une réunion entre le commandement général zapatiste et le Ministre de l’Intérieur, Esteban Moctezuma Barragán est organisée. On décide la date de la réunion […]
03/01/2000
1996

1996

Début janvier, l’EZLN annonce la création du Front Zapatiste de Libération Nationale (FZLN), nouvelle force politique non partisane, indépendante et pacifique (Quatrième Déclaration de la Jungle […]
03/01/2000
1997

1997

En janvier, l’EZLN accuse le gouvernement d’avoir rompu le processus de dialogue en présentant une contre-proposition au projet de loi de la COCOPA. Elle refuse de […]
03/01/2000
1998

1998

En 1998, le décalage entre les discours de paix et les politiques de force mises en œuvre par le gouvernement s’exacerbe une fois de plus. Le […]
03/01/2000
1999

1999

Cette tendance à régionaliser au maximum le conflit se renforce en 1999. Le gouvernement paraît prétendre résoudre les causes de ce conflit en promouvant le développement […]