DOSSIER: L’AUTONOMIE INDIGÈNE : ni séparatisme, ni réserve, une citoyenneté pleine
31/01/1997

Mission

Depuis 1995, porté par cette coalition internationale d’organisations civiles et de groupes religieux, le SIPAZ a développé un programme permanent au Chiapas qui joue un rôle de dissuasion et de prévention de la violence sociopolitique au Chiapas, et de manière ponctuelle dans les états de Oaxaca et du Guerrero, et participe, depuis la perspective de la non-violence, à la construction d’une paix positive dans ces états du Mexique

Qu’entendons-nous par …?

  • Dissuasion : l’accompagnement que nous réalisons est une mesure de protection et de prévention d’éventuelles agressions ou autres violences, afin que les personnes et les groupes menacés que nous accompagnons puissent poursuivre leur travail en faveur de la paix et des droits humains.
  • Paix positive : la paix positive ne correspond pas à la simple absence de guerre ou de violence directe et visible ; elle implique une certaine harmonie sociale, l’égalité, la justice et, par conséquent, un changement radical de la société. Ce n’est pas l’absence de conflits mais la capacité de les dépasser par le dialogue et de manière non-violente.